Vals-près-Le Puy la ville

Accueil > Cadre de Vie > Conseil Municipal > Finances : à la croisée des chemins

Finances : à la croisée des chemins

Finances : à la croisée des chemins

 

Éléments de contexte

Un environnement économique national fragile

Le budget des collectivités locales est tributaire du contexte national et du budget de l’Etat, avec pour conséquence directe, une baisse du montant des dotations (moins 109 214 euros soit -21.30% entre 2012 et 2015 et une prévision de moins 150 000 euros sur 2016-2017 pour Vals).

De nouvelles charges depuis 2014 : mise en place et financement des rythmes scolaires.

L’augmentation contrainte des coûts (fluides, salaires, TVA, entretien des bâtiments, mises aux normes, nourriture…). Ainsi, ces dépenses de fonctionnement restent supérieures à l’inflation.

 

Objectifs et défis financiers pour la période 2016-2020

Volonté de maintenir le niveau de services à la population valladière malgré la conjoncture générale; S’attacher à maintenir une capacité d’investissement.

 

Efforts sur les coûts de gestion

Ceci passe par une analyse financière avec un examen attentif de tous les postes de dépenses afin de dégager de l’épargne nette et dans le même temps, poursuivre nos réflexions afin d’accroitre les recettes. Nous y travaillons.

Notre commune n’échappe pas à la tendance générale, les dépenses d’investissement sont en baisse depuis quelques années.

Notre niveau actuel d’endettement est raisonnable (200 000 euros d’emprunt en 2015) en particulier pour investir dans la création d’une mezzanine et la rénovation de la médiathèque et la poursuite de divers aménagements. De nouveaux investissements seraient à conduire conformément au programme de ce mandat ; il conviendra dans ce contexte de prioriser les projets dans le temps.

En parallèle, les élus cherchent à maximiser les subventions allouées par nos partenaires (Département, Communauté d’Agglomération…) qui eux aussi, connaissent des baisses de dotation et font face à des transferts de charges.

Dans ce contexte, nous restons vigilants et engagés à œuvrer pour l’intérêt collectif.

 

Françoise DESCOURS
Adjointe aux Finances.

 

Finances : à la croisée des chemins